Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


La solitude d'être gay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default La solitude d'être gay

Message par Silpel le Mar 3 Nov - 13:04

Je cherche à établir contact avec le milieu homosexuel, mais comment y parvenir lorsque l'on ne peut révéler à personne qui l'on est vraiment ? Entre les remontrances vindicatives des parents qui voient dans l'homosexualité une infâme perversion sexuelle et les ricanements des amis qui se foutent ouvertement des homos... Ça devient pesant à la longue, pesant de se résoudre à suivre la " morale bien pensante " pour ne pas perdre ses seuls repères.

Je voulais voir un peu du côté de l'association de quoi il en retourne : que faire lorsque l'on a tout juste la majorité, qu'on est gay et que l'on veut simplement rencontrer d'autres gays ?

Et le CO aux parents, serait-ce une solution ? Drastique c'est certain.
avatar
Silpel

Messages : 5
Date d'inscription : 03/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par tahitian_dreamer le Mar 3 Nov - 18:01

Salut Silpel,

Wouah faire son coming-out!!! avec ses parents!!!
Tu es si jeune (dsl ça ne veut rien dire) mais cela demande bcp de courage, de réflexion et bcp d'observations!!! Penses-tu que tes parents sont des personnes assez ouvertes pour tolérer cette nouvelle???

Expérience en main, le fait d'avoir annoncer a ma mère que j'étais homo m'a coupé des discussions de coeur avec elle (j'ai perdu ma confidente, ma conseillière). Cette vie que je mène, n'existe pas, c'est TABU malgré tout avec eux. Cependant je n'ai plus à me "cacher" je peux vivre ma vie sans avoir peur qu'ils le sachent (puisqu'ils le savent déjà)... Pour mes parents j'ai une double vie, ma vie avec eux et ma vie privée.

Viens aux réunions de l'association cousins-cousines, c'est un bon moyen de se "lâcher", communiquer, s'exprimer et surtout se sentir moins seule au monde.

Etre gay dans la société polynésienne n'est pas une situation facile à vivre alors la vivre seule l'est encore moins. Dans le monde entier nous devons faire face aux railleries, injures homophobes. Nous sommes aussi les victimes de discriminations homophobes au boulot. Et en Polynésie c'est pire car nous savons très bien que notre très cher pays est sous l'hégémonie religieuse et que nous ne pourrions vivre "librement" sans être parfois happer verbalement et/ou pour les plus malchanceu(ses)x physiquement par des rustres homophobes.


Il y aura une soirée le 06/11/09 au Manarock. J'espères que tu y seras. En tout cas avec les copines on y sera.
avatar
tahitian_dreamer

Messages : 99
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 31
Localisation : Moorea

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par Silpel le Mar 3 Nov - 22:57

C'est gentil de bien vouloir faire part de ton coming-out. J'imagine à quel point il est difficile d'assumer pleinement les conséquences d'une telle initiative. J'y réfléchis depuis un certain temps. Je crois qu'à un moment ou un autre, il faudra bien passer par là.

Ma mère se fait un sang d'encre au sujet de ma sexualité : à plusieurs reprises elle m'a demandé si j'aimais les hommes ou les femmes. Pas étonnant non plus, je suis le seul dans la famille à être un zéro pointé avec les nanas (et les mecs d'ailleurs), à rebours de mon frère d'ailleurs... hum !
Gêné, je ne sais pas quoi dire dans une situation pareille ; et mécaniquement je trouve des réponses consensuelles pour calmer les ardeurs. Je commence à en avoir marre de mentir. Entendre parler de future fiancée, de mariage et d'autres supputations ridicules à propos de mon avenir ; tout ça m'étouffe !

Peu à peu, je prends conscience de l'impact que mon coming-out aura sur mes proches : je pense que dans ma famille, mes parents accepteront, même si au fond ils ne comprennent pas pourquoi leur fiston préfère les hommes aux femmes. Il faut croire que les présupposés religieux ou culturels ont la vie dure ! Dès lors que le secret sera dévoilé (et colporté contre mon gré je m'en doute) je pense aussi que d'autres (amis, connaissances, famille éloignée) m'ignoreront littéralement du jour au lendemain. J'essuierai certainement des moqueries, mais au moins je serais moi-même. J'ai besoin de réfléchir davantage à tout ça.

Pour la soirée, j'aimerai bien y aller, mais comme je ne connais vraiment pas le milieu, je ne sais pas si ce serait une bonne entrée en matière, dans l'état actuel des choses du moins. Tout est encore frais pour moi...

Pour les réunions par contre, j'aimerai en savoir plus : qui y participe, ce que l'on y fait (buts, motivations), et quand tout cela se déroule.

Merci, tahitian_dreamer.
avatar
Silpel

Messages : 5
Date d'inscription : 03/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default La solitude d'être gay

Message par Dolo le Mer 4 Nov - 6:35

Bonjour Silpel,

Personnellement, je pense que nous avons tous appréhendé le moment ou nos proches découvriraient notre homosexualité. Je me rappel parfaitement du moment ou je l'ai annoncé. J'ai commencé par mes amis. J'étais angoissée et pleine de sueurs froide. Il est vrai que l'on crois savoir que nos amis sont nos amis, mais tout peut arriver, on ne peut être certain d'aucune réaction. Mais comme je l'ai dis, en tout cas, en ce qui me concerne, mes amis sont mes amis et ils l'ont très bien acceptés sans exception, car c'est une petite différence qui ne change en rien le comportement ou les rapports que nous entretenions. Je n'ai pas crié sur tous les toits que j'aimais les femmes mais avec le bouche à oreille, les choses vont vite ici. Et j'ai de la chance de constater que les gens qui m'entourent de près ou de loin n'en font pas toute une montagne. Également, à ma grande surprise pour les membres de ma famille. Le tout est de se donner les moyens d'en parler et d'annoncer les choses calmement. Certes, cela n'est pas aussi simple pour tout le monde. Mais, de ne plus avoir à me cacher, à vivre ça seule, je suis totalement libérée. Je pense aussi que plus vite les choses sont dites, moins dure peut être la chute. Et puis on n'arrête pas d'aimer son enfant parce qu'il préfère les hommes. C'est ce que je me dis.

Si ta mère t'a demandé à plusieurs reprise si tu aimais les hommes ou les femmes, c'est que quelque part elle s'en doute un peut. c'est déjà une porte ouverte à la discution. Maintenant il faut savoir comment ouvrir la porte.
Est ce que tu es proche d'elle ? ou d'un autre membre de ta famille ?

Pour la soirée, je t'invite fortement à y venir si tu te sens bien sur. Moi la première fois que je suis allée à une soirée CC je ne connaissais personne (si 1 pers avec qui gt venue) et je me suis fait une bonne bande de copine que je vois régulièrement dans l'asso et surtout en dehors. BBQ, sorties etc mais surtout des gens à qui parler en cas de besoin.


Pour les réunions de l'asso, ça se déroule une fois par mois. Les sujets sont en fonction de l'actu des évènements de l'asso. Les réunions sont ouvertes à tous. infos sur : http://assocousinscousinestahiti.blogspot.com
ou pour plus d'infos, envoyer un mail à cousinscousinestahiti@gmail.com

Voili voilou
A+
avatar
Dolo

Messages : 167
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 35
Localisation : Punaauia

Rencontres et plus si...
Sexualité et Statut sentimental :: lesbienne et célibataire
Recherche, intéressé(e) par : : Femme
Apparence, Résidence, A propos de moi:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default La solitude d'être Gay

Message par GirlPower le Mer 4 Nov - 7:11

Je suis épatée par ton envie de t'affirmer de respirer enfin ! Mais ce qui me désole ce sont les souffrances que tu endures, que l'on à tous plus ou moins connus pour juste être nous même ! Je contaste que cette chappe de plombs de silence 'bien pensante' est plus que jamais bien en place. Ce serait difficile, de te dire quoi faire exactement ! Si ce n'est de suivre ton coeur, comme pour Dolo, j'ai fais mon CO d'abord avec mes amies proche et part la suite avec ma Maman. Je me suis faite une montagne de ce CO, au fait tout ce que j'ai pus constater c'est l'étendue de l'Amour d'une Maman de ma Maman. Ne te perds pas et sois fière de Toi. Je penses que que tu es sur la bonne voie, j'aurais aimé avoir ton envie et ta détermination, ça m'aurais épargné bcq de temps gaché. N'oublie pas tu n'es pas seul. BIZ
avatar
GirlPower

Messages : 13
Date d'inscription : 25/10/2009
Localisation : qq part sur la terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par Silpel le Mer 4 Nov - 17:11

Merci pour vos conseils, Dolo et GirlPower. Grâce à vous tous, je commence à y voir plus clair dans ma propre histoire.
avatar
Silpel

Messages : 5
Date d'inscription : 03/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par Silpel le Jeu 5 Nov - 17:32

Ça y est. Je l'ai fait ce coming-out.
Et vous aviez toutes raison, ça fait un bien fou d'en parler. Tout s'est bien passé ; mes parents ont été plus compréhensifs que je ne m'y attendais. Ils n'ont pas même cherché à me relativiser ma position, ils m'ont simplement accepté comme je suis. Je sais qu'ils ne comprennent pas tout à fait ma sexualité et qu'ils auront toujours des préjugés sur les homos, mais qu'importe ! L'essentiel est qu'ils m'acceptent ainsi.
avatar
Silpel

Messages : 5
Date d'inscription : 03/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par honuura22 le Jeu 5 Nov - 18:41

Yep yep yep, Silpel !!! bounce

FELICITATIONS!!! cheers

On aura encore plus de raisons de faire la fête ce soir-là!!! YEAR!!! tongue

Bienvenue dans la communauté "LGBT" made in Tahiti !!! Cool

@+, honuura22 Idea !
avatar
honuura22

Messages : 24
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 39
Localisation : Entre Moorea et Tahiti, mon coeur balance!!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par Caosmos le Dim 8 Nov - 13:50

BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!! cheers bounce cheers bounce cheers bounce cheers

...voila c'est tous...
avatar
Caosmos

Messages : 181
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Dans la partie de ton être que tu ne voudras jamais accepter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par Caosmos le Mer 2 Déc - 18:13

Ba du coup on le voit plus le Slipel...
Comme on dit pas de nouvelles bonne nouvelles
avatar
Caosmos

Messages : 181
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Dans la partie de ton être que tu ne voudras jamais accepter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: La solitude d'être gay

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum